Accueil > Petites annonces > Recherche de colocataires à Avessac

Recherche de colocataires à Avessac

Cohabitant.es dans une grande et jolie maison meublée à Avessac à 3km du bourg et 10 km de Redon cherche de nouveaux.elles co-habitant.es.

Les lieux :

La coloc est située au milieu d’un hameau, il y a :

  • Une maison principale avec des espaces collectifs (cuisine, petit salon, grand salon, commodités) et une chambre à investir .
  • Une partie annexe avec un grand espace ouvert avec atelier/stockage donnant sur le jardin au rez de chaussée. Une salle de bain, une chambre occupée, une chambre à investir et une autre permettant d’accueillir nos invité.es à l’étage.
  • En haut du terrain : une petite grange, accueillant remorque, outils perso, de jardin et une roulotte et son habitant.
  • Le jardin et ses milles couleurs au fil des saison fait 3000 m² avec un potager, un verger et une mare.

Cette maison est un lieu de respiration, un havre de paix, dans un village charmant où nous avons de bonnes relations avec les voisins, une ferme est non loin de la maison avec ses avantages, du lait bio et ses inconvénients, parfois bruyants.

Les cohabitants/tes

Damien 28 ans : après deux ans de vie à la Hunaudière, et une vie bien remplie en Pays de Redon, il s’en va rejoindre l’Auvergne, là où des amis et projets de vie à long terme l’attendent.

Anaïs 35 ans : Créatrice avec Frantz et leurs compères, de la recyclerie de matériaux l’Ecrouvis à St Nicolas de Redon, habitante de nos campagnes depuis peu, à profité de ce lieu de transition et s’en ira bientôt rejoindre un nouveau lieu de vie dans le Pays de Redon.

Pierrot 34 ans : Vit en roulotte sur le terrain depuis le mois de novembre, après avoir participé à créer un lieu de vie collectif sur Guenrouët, où il continue de créer des projets. Il souhaite expérimenter la transition vers un fonctionnement collectif de notre lieu de colloc. Loupiotte sa chienne le suit (presque) partout.

Frantz 31 ans : à l’initiative du projet d’occupation des lieux, en lien avec ses grands-parents et le reste de sa famille, il a un attachement particulier pour ce lieu qu’il connaît depuis son enfance. Il a la volonté depuis le début, de rendre ce lieu accessible à l’expérimentation de la vie en collectif et y met du cœur à l’ouvrage !

Les envies communes :

Le jardin, le potager, sont des espaces et activités auxquels nous attachons de l‘importance. Nous souhaitons créer un nouvel espace sur le terrain pour que les espaces communs ouverts puissent être multifonctionnel , de création, de bricolages divers… Ces aménagements envisagés sont en continuité avec l’esthétisme du lieu et nous cherchons à prolonger l’âme du lieu.

L’aménagement de la maison évolue petit à petit avec les meubles qui sont là. Des travaux sont à réaliser pour améliorer le confort thermique et peuvent se faire dans une dynamique de chantiers participatifs.

Nous avons envie de que notre maison puisse être un lieu d’accueil, d’expression des envies et apprendre ensemble.

On a mis en place une caisse commune pour partager les frais de nourriture, de charges et de petits investissements. On se chauffe principalement au bois, alors l’hiver est le moment des chantiers collectifs de bois avec d’autres voisins.

Le contexte :

Le lieu a été longtemps une maison secondaire. Suite à une proposition de Frantz, petit fils des propriétaires, elle est devenue une coloc.

Différentes personnes s’y sont succédées ; pour y vivre une aventure de coloc dans la durée pour certains.aines, pour une période de repos pour d’autres.

Depuis ces 3 années, entre les habitant.es et les propriétaires s’est construite une relation de confiance qu’on souhaite poursuive.

Par exemple, entre habitant.es nous avons mené un travail pour trouver le statut d’occupation le plus adéquat pour tout le monde (propriétaires et occupant.es). L’occupation de la maison se fait via des baux individuels d’habitation meublé (le loyer est de 150€ chacun hors charges), le contrat le plus adapté à la situation du moment.

Nous savons l‘importance de la communication dans un groupe qui partage son lieu de vie. Pour cela nous cherchons à ouvrir régulièrement des espaces de discussion pour partager nos envies, nos projets, nos déceptions...

Nous souhaitons aussi partager un repas du soir au moins une fois par semaine, et une demi-journée minimum de chantier collectif, en ce moment c’est le lundi après-midi. La maison et le jardin demandent de l’implication dans leur gestion et leur entretien.

Comme tu as pu le comprendre dans nos profils, une première place se libère puis une deuxième assez rapidement. Nous cherchons donc une personne puis une seconde.

Notre coloc idéal.e :

Vivre avec des personnes nouvelles demande du temps et de l’implication personnelle pour faire connaissance, comprendre les rythmes de vie de chacun.e, faire ensemble.

Nous cherchons des personnes voulant plus que partager des espaces communs. Quelqu’un.es qui souhait expérimenter une vie plus collective.

Nous sommes pour l’instant deux hommes à rester vivre dans la maison et nous cherchons plutôt à nous ouvrir à la mixité.

Du fait du confinement, il n’y a pas de visite possible pour l’instant . En attendant, si cette annonce t’intéresse, envoie nous un texte pour te présenter par mail à dztnarf@hotmail.com. On essayera de s’organiser une visio à distance pour faire connaissance et t’envoyer des photos du lieu.

A bientôt,

Damien, Anaïs, Pierrot, Frantz

Publié le mercredi 6 mai 2020, par La Marmite.